Annonces immobilieres location appartement vente maison Immobilier particulier colocation services demande de devis travaux de rénovation dépannage, estimation, diagnostic ...
Petites annonces Paris region parisienne Ile de France idf Marseille Lille Marseille Lyon Bordeaux Nantes Strasbourg région parisienne Montpellier Aix en provence Nice Cannes Reims

L'Immobilier Intéractif, se loger, faire des travaux ... tout l'habitat

0 890 711 115 ( 0,15 €/min)

Espace Membres
Déposer une annonce
Gerer mon compte
Mes recherches
Mon panier

Newsletter
Email:

Pratique
  • Devis Travaux 100% Gratuit
  • Conseil Travaux
  • Crédit travaux
  • Crédit immobilier
  • Gestion locative
  • Assurance habitation
  • Conseils transaction
  • Estimation immobilier
  • Diagnostic Carrez amiante ...
  • Conseil en Défiscalisation
  • Lexique immobilier
  • Déménagement
  • Annuaire Agences Immo
  • Annuaire Artisan/Sté Btp
  • Artisan/Pme Btp - Adhésion
  • Agences Immo - Adhésion
  • Promoteur / CGP - Adhésion


  • Partenaires









     
    Une Adresse pour votre Cuisine
     
    Votre société içi
     



    conseill traxaux

    Gâcher du mortier

    en partenariat avec
     
    Une demande de Devis Travaux - cliquez ici GRATUIT

     
    Le mortier est le matériau de base de la maçonnerie puisqu'il sert à construire en pierres, en parpaings, en briques. Colle d'assemblage, il est aussi utilisé comme enduit. Selon les quantités nécessaires on le prépare à la bétonnière ou à la pelle.

     
     Les produits nécessaires  
    Ciment et/ou chaux
    Sable
    Eau
     
      Les outils nécessaires  
    Balai de chantier
    Pelle ronde
    Seau de maçon

     
     Avant de commencer :
    - Calculer les quantités nécessaires de liant et de sable en fonction des dosages et des travaux à faire.
    - Prévoir une surface de gâchage plate et assez grande. Balayer cette aire de gâchage au balai de chantier. Elle doit être propre, surtout sans débris végétaux.

     

     
     Le principe :
    Le mortier est un mélange de sable, d'eau et de liant (ciment ou chaux) qui durcit comme de la pierre.

     
     Les types de mortiers :
    On distingue les mortiers en fonction de leur composition :
    Mortier de ciment : Fabriqué avec du ciment artificiel de type Portland, blanc ou gris. Il est très résistant.
    Mortier de chaux: Fabriqué avec de la chaux hydraulique. Moins résistant et moins étanche que le mortier de ciment, il est plus souple et laisse respirer les murs.
    Mortier bâtard: Fabriqué avec un mélange de ciment et de chaux. Il présente des caractéristiques intermédiaires entre le mortier de ciment et le mortier de chaux.
    Mortier réfractaire: A base de "fondu", pour les cheminées et barbecues.
    Mortier rapide: A base de ciment "prompt", pour les scellements.

     
     Les composants :
    - Le ciment et la chaux sont vendus en sacs de 50 kg. Il en existe différentes sortes (se renseigner auprès du vendeur selon le travail à effectuer).
    - Le sable doit être propre, sans déchets végétaux ni terre. Selon les régions, on peut disposer de sable de rivière ou de sable de carrière.
    N'utiliser en aucun cas du sable marin.
    Le sable est calibré : très fin (0,1 à 0,3 mm), fin (0,2 à 0,6 mm), moyen (0,7 à 1,25 mm) et gros (1 mm et plus).
    - L'eau doit être propre et pure.
    Utiliser l'eau du robinet (en ville) ou de l'eau de puits reconnue comme potable.

     
     Les dosages :
    (dosages indicatifs, en volumes et non en poids)
    - Mortier de hourdage (assemblage des blocs et pierres) 1 vol. de ciment ou de chaux + 2 à 3 vol. de sable + 1/3 vol. d'eau

     
     Conseils pour le dosage :
    - Sable
    Les dosages sont donnés pour du sable sec ; mais le sable est généralement livré humide et son volume est plus important de 15 à 20 %.
    - Eau
    Le dosage en eau dépend de l'utilisation du mortier : un enduit à projeter doit être beaucoup plus liquide qu'un mortier d'assemblage de parpaings. Un mortier trop sec manque d'homogénéité et il est difficile à utiliser (il ne "colle" pas). Un mortier trop humide sèche mal et il est difficile à appliquer en épaisseur (il coule).

     
    1 - Déposer sur l'aire de gâchage la quantité de sable calculée pour la gâchée.

    2 - Verser le ciment (ou la chaux) sur le sable.

    3 - Commencer à mélanger à la pelle le sable et le ciment. Pour obtenir un bon mélange, déplacer le tas deux ou trois fois. Le mélange doit être de couleur homogène.

    4 - Creuser le tas en cratère et verser 2/3 de l'eau prévue.

    5 - Faire tomber peu à peu les bords du cratère dans l'eau pour humidifier le mélange.

    6 - Mélanger le tas afin de répartir l'eau. Pour homogénéiser le mélange, le déplacer deux ou trois fois comme pour le mélange à sec.

    7 - Couper le dessus du tas de mortier avec la pelle. Si, comme ici, il ne se forme pas de "boudins", ajouter un peu d'eau et mélanger à nouveau.

    8 - Lorsque le mortier est correctement humidifié et que l'on passe le plat de la pelle dessus, il se lisse et l'eau remonte en surface.
     

    Retour

     


    © IMMOTEXTO.FR tous droits réservés 2000 - 2014